Médiation Familiale: Parents d\'abord et avant tout le reste.

Médiation Familiale:   Parents d\'abord et avant tout le reste.

En amour avec la PRI (Past Reality Integragion)

Depuis quelques années j'ai connu l'approche de la PRI (Past Reality integration) de Mme Ingeborg Bosch des Pays -Bas.  Après avoir lu: Guérir les traces du passé et Illusions j'ai été enthousiasmé par cette approche.  J'ai mis ces livres de côté car personne ici ne connais cette approche et personne n'en a entendu parler.

 

Avec ma collègue l'an passé (Mme Jacqueline LaBrie de Médiation professionnelle du Québec) j'ai ressorti mes livres et je lui en ai fait part! .  Même enthousiasme de sa part.  Nous l'avons lu et relu et nous sommes convaincues que cette approche doit s'intégrer ici au Québec. Nous avons  donné un premier atelier en janvier et une dizaine de professionnels sont venus à l'atelier de présentation des notions de base de la PRI.  Une prochaine présentation aura lieue vendredi le 27 avril de 1:00 à 4:00 à Longueuil.

 

Le dernier livre de Mme Ingeborg Bosch est : Vivre pleinement sa vie et je peux vous assurer, pour le mettre moi-même en pratique constante et assidue, (du moins de ce que j'en perçois et comprend puisque je n'ai jamais suivie la formation ni le stage d'initiation)    que cette méthode change littéralement une vie!  En tellement mieux!

 

Mme Bosch viendra au Québec la dernière semaine du mois d'avril 2013.  Elle donnera au moins une conférence sur cette approche et le stage d'initiation au lieu à la fin avril 2013.  Les personnes intéressées devront s'inscrire à joric@videotron. ca ou jlbmediationprof.qc.ca.

 

Voici un extrait tiré du site de Mme Bosch pour vous présenter la PRI:

 

PRÉSENTATION DE PRI

 

La P.R.I. part du principe qu’en tant qu’adulte, nous regardons souvent le monde à travers les lunettes de nos mécanismes de défenses que nous avons du développer dans notre enfance.
Ces mécanismes de défenses font en sorte que nous ne ressentons pas la douleur qu’on nous a infligé quand on était enfant. Cependant, ce sont ces mêmes mécanismes de défenses qui nous font souffrir le plus à l’age adulte parce qu’ils déforment notre perception de la réalité. L’anxiété, la déprime, la colère, le stress et un manque de véritable contact, causent nos problèmes dans le présent.

 

La P.R.I. a comme objectif de nous aider à prendre conscience du fonctionnement destructeur de nos mécanismes de défense, nous aide à les arrêter et ensuite à les renverser ou démanteler. Derrière nos défenses se cache l’ancienne douleur que nous avons du refouler en tant qu’enfant. Vivre cette douleur aurait été tellement douloureux que nous ne l’aurions pas supporté.

 

La situation de l’enfant que nous étions est totalement différente de celle de l’adulte que nous sommes maintenant ; nous étions petit, dépendant et livré aux autres pour les soins, l’amour, la chaleur et la compréhension dont nous avions besoin. Et nous n’avions pas le choix : si nos parents ne nous donnaient pas ce dont nous avions besoin, il était impossible de partir ou de choisir d’autres parents. En plus, les jeunes enfants n’ont pas la notion du temps. Ce qui implique qu’une situation où nous étions en manque d’amour, de contact physique ou de consolation quand nous étions tristes, semblait durer éternellement sans que l’enfant que nous étions voyait qu’un changement était possible.

 

En démantelant nos défenses et en admettant l’ancienne douleur, nous pouvons sentir et voir cette douleur pour ce qu’elle est réellement : ancienne, n’appartenant pas au présent, mais très douloureuse et menaçante pour l’enfant que nous étions.
Nous réalisons que nous n’avons plus du tout besoin de nous protéger contre ces sentiments avec des mécanismes de défenses qui sont eux-mêmes devenus une source de douleur. Cela appartient au passé. Nous sommes adultes et nous ne sommes pas dépendants d’une ou deux personnes qui doivent satisfaire nos besoins physiques et émotionnels élémentaires. En tant qu’adulte nous en sommes capable nous-mêmes. Nous avons toujours le choix et nous avons la notion du temps. Quand nous étions enfant nous ne les avions pas et la souffrance aurait été insupportable si nous n’avions pas développé des mécanismes de défense.

 

L’objectif de la P.R.I. n’est pas de ressentir l’ancienne douleur dans le (faux) espoir de s’en débarrasser ainsi. L’objectif de la P.R.I. c’est d’être de plus en plus ‘sans défense’ dans la vie. Et dans des situations où les défenses sont quand même activées, nous serons capable de les reconnaître et de les démanteler de plus en plus rapidement nous-mêmes pour lever leur action destructrice dans notre vie quotidienne. Et ainsi nous pouvons vivre le présent pour ce qu’il est réellement ; souvent étonnamment léger.

 

Référence: site de la PRI de Mme Ingeborg Bosch:  http://www.pastrealityintegration.com/fr

_________________________________________________________

 

 

 

 



19/02/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres